DRaaS, une solution de PRA dans le Cloud

Le développement continu du Cloud public permet le développement de nouvelles solutions de secours appelées Disaster Recovery as a Service (DRaaS) ou Plan de Reprise d'Activité as a Service (PRAaaS) en français.

Ces solutions DRaaS exploitent les principaux avantages du Cloud : élasticité, paiement à l'usage et entraînent donc des diminutions des coûts liés aux tailles des infrastructures.

Les récentes études réalisées par le Gartner, Forrester Consulting et Aberdeen Group, montrent toutes un fort engouement des DSI pour ces technologies DRaaS. Ainsi, suivant Forrester Consulting, plus de la moitié des entreprises américaines (59 %) a, soit un projet de mise en œuvre de DRaaS, soit est intéressée par la sujet.

Le PRA dans le Cloud se développe maintenant depuis 4/5 ans, essentiellement aux USA, mais également en France comme une alternative séduisante aux solutions classiques de PRA (soit en interne, soit via des hébergeurs spécialisés).

La société française Nuabee a développé une solution de Plan de Reprise d'Activité Informatique as a Service accessible aux PME et ETI, qui exploite les avantages du Cloud public.

Comment le DRaaS (ou PRA as a Service) fonctionne-t-il ?

Schématiquement, le DRaaS utilise plusieurs principes :

  • Une architecture Cloud en modèle IaaS qui contient l’espace de secours : indispensable pour permettre le redémarrage automatisé et rapide de l’infrastructure de secours
  • Une solution de réplication de données
  • Une console de PRA qui permet d’avoir l’accès aux différentes ressources.

Les différents modèles de DRaaS (PRA as a service)

Il existe schématiquement trois modèles de PRA as a Service :

  • Le mode en self-service  : l'entreprise choisit un fournisseur de solution de PRA Cloud, il intègre les différentes briques nécessaires et les administre. En cas de sinistre (et pendant les tests), ce sont les équipes du Client qui exécutent les procédures de reprise. 
  • Le mode partiellement managé (ou mode assisté) : le fournisseur de solution de PRA aide le Client à la mise en oeuvre du Plan de Reprise d'activité
  • Le modèle service managé : c'est un tiers (prestataire spécialisé) qui offre une solution complète et administrée en ayant intégré les composants dans un Cloud et en offrant une garantie de reprise. Le prestataire gère la mise en oeuvre du PRA, les tests réguliers, la reconnexion des utilisateurs à l'espace de secours et le Maintien en Conditions Opérationnelles du PRA.
  Mode Self-Service Partiellement Managé Totalement Managé
Déploiement du service de PRA Client Client avec support du prestataire Prestataire
Monitoring des réplications des données vers le Cloud (et mise à jour des politiques de réplication) Client Client Prestataire
Correction des erreurs (réplications des données, ressources indisponibles …) Client Client avec support du prestataire Prestataire
Adaptation du PRA à l’évolution du périmètre IT du Client Client Client avec support du prestataire Prestataire avec des informations venant du Client
Relancement de l’infrastructure de secours pour les tests fonctionnels du PRA Client Client avec support du prestataire Prestataire
Cible en termes d'entreprises  Grands Comptes  ETI avec équipes IT dédiées PRA ETI et PME qui n'ont pas de ressources IT dédiées PRA

 

Les avantages du PRA as a service

L'idée est d'utiliser la simplicité du Cloud et son modèle économique pour offrir une solution de secours informatique. Les points majeurs de cette approche sont ceux que l'on retrouve globalement dans le Cloud : Avantages-draas

  • Modèle économique : paiement à la consommation de l'espace disque répliqué et au nombre de serveurs à protéger mais pas de coût relatif aux VM inactives.
  • Elasticité de la démarche : possibilité d'étendre et de réduire le périmètre (et le coût) du PRA en « quelques clics » pour s'adapter à l'évolution de votre SI.
  • Mutualisation des ressources : adaptée à des délais de redémarrage en quelques heures grâce aux techniques de virtualisation

Un PRA as a Service doit s'inscrire dans une démarche continue de sauvegarde, de tests de restauration et de mise à jour du périmètre du PRA.

Les principales limites des solutions DRaaS (PRA as a service)

Elle sont principalement : 

  • Le choix des OS couverts : ainsi, si les architectures X86, Windows et Linux sont évidemment couvertes, les solutions permettant de couvrir des OS de mainframe (Z series, ...), UNIX propriétaires (AIX, HP/UX ...) ou OS/400 sont plus limitées.
  • Le besoin de débit télécom qui peut être très important suivant les solutions de réplication des données utilisées. 

Copyright Ysosecure © 2002 - 2019